As d’Or 2011, les 10 nominés…

La récompense

Et voilà, nous y sommes presque, il n’en reste plus que 10 !!! Et bientôt, nous connaitrons le successeur de Dixit, d’Identik, de Du balai et autres Marrakech.

Alors rien que pour vous, voilà une petite explication de texte sur les forces en présence…

Passons donc sur la liste que j’ai classée en trois catégories (même si le jury ne le fait pas) :

Les jeux plutôt pour joueurs (du plus difficile au plus simple) :

  1. Troyes (2 à 4 joueurs / 90 minutes)
  2. Cyclades (2 à 5 joueurs / 90 minutes)
  3. Fresco (2 à 4 joueurs / 60 minutes)
  4. 7 wonders  (2 à 7 joueurs / 30 minutes)

Les jeux familiaux :

  1. Water lily (2 à 4 joueurs / 20 minutes)
  2. Qwirkle  (2 à 4 joueurs / 45 minutes)
  3. Djam (2 à 8 joueurs / 20 minutes / NON SORTI)
  4. Skull & Roses (3 à 6 joueurs / 30 minutes / NON SORTI)

Les jeux pour enfants :

  1. Sos octopuss (2 à 4 joueurs / 20 minutes / 5 ans et +)
  2. Razzo raketto (3 à 6 joueurs / 30 minutes / 5 ans et +)

Maintenant, quelques explications… (Je vous donne un prix indicatif et un lien vers la boutique de notre partenaire dans le titre du jeu) :

Troyes (35,90€) est le jeu pour geek par excellence, il a fait le gros buzz à Essen. La mécanique est plutôt simple (une fois comprise). Tout le monde va avoir un certain nombre de dés à lancer au début de chaque tour. Une fois cela fait, chaque joueur va pouvoir acheter de 1 à 3 dés pour effectuer des actions. Plus vous achetez des dés, plus cela coûte cher, mais plus l’action sera puissante. De nombreuses actions vont être disponibles (ce qui est un peu déroutant au départ).

Les figurines

Cyclades (45€), je ne vais pas en parler beaucoup vu qu’on a déjà fait une vidéo dessus avec l’auteur. C’est juste mon jeu favori. Il mêle gestion, conquête et tactique ! Beaucoup d’interactions, différentes façons de gagner et plein d’opportunisme… (Tout ça est bien sûr totalement subjectif. En plus, nous, on joue avec l’extension Hades :mrgreen: ).

Fresco (42,90€), voilà un jeu à tiroirs avec plusieurs mini extensions incluses dans la boîte. Le but est de peindre le plafond de la chapelle Sixtine. Pour cela, il faut récupérer des pigments et éventuellement les mélanger pour obtenir des couleurs non primaires. Un peu de placement, un ordre du tour très important et déterminé par le nombre de points et par des concessions. Pas de révolution mais un jeu sympathique.

7 Wonders (36,90€). Bon, celui-là, je ne le présente pas ! Pour le découvrir, c’est par là en moins de 7 minutes.

Alors l’As d’Or dans ces quatre là ? Moi j’aimerais beaucoup 7 Wonders… C’est le moment d’ouvrir les « vrais jeux » au public… Et puis Cyclades ferait un si bon prix spécial. Mais, j’ai encore des doutes, l’avenir nous le dira.

La boite fonctionnelle

Water Lily (26.90€). Celui-là est un cas particulier pour moi. Il pourrait être un jeu enfant, mais les mécanismes en font un très bon jeu pour les grands aussi… Le but est simple : réaliser le maximum de points. Pour cela, il faut faire plonger des grenouilles en les déplaçant vers le bout du plateau. Une grenouille avance d’autant de cases que de grenouilles sur sa case. Ah oui, j’ai oublié : tout le monde a une couleur, mais secrète :mrgreen: , et c’est là tout le truc.

Qwirkle (27€). Le scrabble, quel jeu plus célèbre ? Une très bonne idée pour une accessibilité familiale. Les règles ici en vidéo en 144 secondes :eek:).

Djam (13.50€). Euh bah là, désolé, c’est pas sorti, je sèche. Heureusement, on l’a testé au monde du jeu. Vous avez une carte avec des catégories, vous lancez des dés, l’un choisit une catégorie genre : fruit, un autre choisit un des dés sur lequel est inscrit une lettre (genre bleu, sur le dé bleu il y a un « K »). Vous devez donc trouver un mot commençant par un « K » qui est un fruit. Vous gagnez des points si vous êtes un des plus rapides. Il y a aussi une face piège : vous devez alors trouver un mot qui ne contient pas les lettres sélectionnées par les dés et là, c’est le jackpot. La partie s’arrête quand la réserve de points est vide.

Maman est choquée...

Skull and Roses (14,30€), un jeu de bluff avec un thème pas franchement familial (enfin, c’est mon avis. En plus, il n’y a pas de catégorie…). Tout le monde a quatre cartes (sous-bock rond) et un tapis (sous-bock carré) qui compte vos points. Le but est d’obtenir deux points en réalisant des défis. Au départ, tout le monde choisit une carte qu’il pose devant lui face cachée (vous avez trois roses et un crâne). Ensuite, le premier joueur a le choix :

  • Il pose une seconde carte et c’est au joueur suivant (qui a les mêmes choix)
  • Il lance un défi en donnant le nombre de roses qu’il pense découvrir dans les cartes déjà jouées. S’en suit un tour d’enchères où vous pouvez dire plus ou passer. Celui qui s’est le plus vanté, commence en retournant sa ou ses cartes jouées, puis continue avec celle de ses voisins une par une (on commence par celle du dessus, s’il y en a plusieurs)… Si vous réussissez votre pari, vous gagnez un point (vous le marquez en retournant votre tapis). Si vous tombez sur un os (le crâne est un os, plusieurs même 😮 ), vous perdez aléatoirement une carte.

Vous avez deux points, vous gagnez la partie. Vous n’avez plus de carte, vous avez perdu la partie.

Dur, dur… Ici, j’hésite entre les trois premiers : Water lily vraiment un bon jeu très « enfantin » mais un vrai jeu avec de la stratégie et des coups de pourris… Qwirkle, c’est simple, mais, d’après notre partenaire, un jeu présenté en boutique = un jeu vendu. Djam,  c’est marrant et rapide, façon petit bac quoi. Allez, je me mouille si ce n’est pas 7 Wonders, l’As d’Or ira aux grenouilles (NB : penser à éditer cet article après les résultats… 😉 )

Là, j’ai beaucoup de mal. Promis, dans 6 ans, je maîtriserai les jeux pour enfants… (vite l’appel à un ami pour le moment).

Mise en scène (cliquer pour lire)

S.O.S Octopuss (34,90€), Vous êtes à la pêche, votre but est d’obtenir le plus d’espèces différentes. Le jeu se terminera soit :

  • Quand l’un des joueurs n’a plus de nourriture (trois au départ), on compte alors le nombre d’espèces que vous avez. Celui qui en a le plus, a gagné.
  • Quand l’un des joueurs a ramassé toutes les espèces, alors il a gagné.

Le tour de jeu : d’abord, il faut avancer le bateau central de une à deux zones (tout le monde joue avec le même bateau). Ensuite, vous devez piocher un des quatre pions de cette zone (ce sont des hublots 🙂 ), il y a trois possibilités :

  • Vous tirez une espèce d’animal, vous regardez dans une zone contenant quatre piles (seul l’animal du sommet est visible). Si l’un des quatre est celui-là, alors vous le prenez et vous pouvez révéler un autre pion, sinon c’est au joueur suivant.
  • Vous tirez un hublot vide, vous devez avancer d’une zone. Si la  pieuvre est dans cette zone ,  problème (voir plus bas)
  • Vous tirez un hublot dans lequel vous apercevez une pieuvre, la figurine de pieuvre qui est posée sur un des quatre coins du parcours avance d’une case. Si elle se retrouve dans votre zone, problème (voir juste au-dessous)…

Donc une pieuvre et un bateau dans le même endroit, cela ne fait pas bon ménage. Quand cela se produit, le joueur à votre gauche prend la bille attachée au mas au centre du plateau et la lance de façon à la faire tourner autour de celui-ci. Votre bateau est touché (ou pas) mais reste debout : vous êtes sain et sauf. Votre bateau est touché et n’est plus dans une position normale (mât vers le haut), vous perdez une nourriture.

Le matériel de Razzo Raketto

Razzo Raketto (22€). Le but du jeu est d’avoir le maximum de pilotes dans la station spatiale à la fin de la partie. La partie se termine lorsque l’on a épuisé deux fois la pioche de cartes. Un tour de jeu consiste à piocher une carte, deux choix possibles :

  • Vol spatial (la carte représente une navette accrochée à la base) : le joueur prend un de ses pilotes et le pose sur la navette, l’adversaire qui a le plus de pilotes dans sa réserve place un co- pilote dans ce vaisseau. Ensuite, tous les joueurs sauf les deux participants au voyage comptent jusqu’à vingt deux fois jusqu’à dix. Pendant ce temps, les deux autres doivent déposer le vaisseau quelque part dans la pièce, ils font atterrir les pilotes et reprennent la carte vaisseau.
  • Recherche de la navette spatiale (la carte représente une navette se rendant vers la station) : tous les adversaires comptent deux fois jusqu’à dix. Si tu ne ramènes pas de vaisseau, c’est au joueur suivant. Si tu en ramènes un, deux possibilités :
    • Le vaisseau contient un de tes pilotes, tu places les deux dans la station et c’est au joueur suivant.
    • Le vaisseau ne contient pas un de tes pilotes, tu places les deux dans la station ET deux des pilotes de ta réserve rejoignent la station directement !

Voilà, je ne m’amuserai pas à choisir entre les deux…

J’espère que vous en savez un peu plus sur les jeux nominés. N’oubliez pas que toute l’équipe du blog et de Ludocortex sera sur le stand de l’As d’Or pour vous faire jouer… Et cette année, il y aura une petite surprise 🙂 .

5 réflexions sur “ As d’Or 2011, les 10 nominés… ”

  1. Qwirkkle mérite une petite récompense….parce qu’il suffit de reconnaitre les couleurs et les formes, donc jouable dès le plus jeune âge…
    Les règles sont simples…..Prix spécial du Jury 2011….non ? 😉

  2. As d’or plutôt, le prix spécial étant souvent réservé au jeu pour joueur (du gros et du lourd 😉 )

  3. j’adore les jeux pour enfants cela aide aussi a consolidariser leurs confiances mais aussi a partager ! et oui un jeu coopératif joue aussi dans l’éducation d’un enfant, qui à la base n’aime pas souvent partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *