L’interview des auteurs du Fléau des dieux.

les questions.

Voilà une petite interview réalisée par mails interposés pour en savoir plus sur des nouveaux auteurs.

Il me semble que c’est votre premier jeu , une petite présentation ne serait pas superflue.

Hervé Rusig
Age : 43 ans
Profession (attention auteur de jeu n’est pas une profession) :
Enseignant en génie mécanique
Passions ?
BD, jeux (original, non ?)
Joueur (non, un peu, passionné, geek…) ? Passionné.
Si oui, meilleur(s) jeu(x) selon vous ?
Donjons et Dragons en jeux de rôles et en plateaux, Formule dé, Blood Bowl et le Fléau des dieux.
Jeu le plus joué ?
Formule Dé.
Combien y a-t-il de jeux dans votre ludothèque ?
Plus de cinquante.
Auteur préféré ?
En jeux aucun. En BD, Hugo Pratt.
Fréquentez-vous les sites spécialisés ?
Non.
Jeux de rôle ?
Je n’ai plus le temps d’y jouer 🙁 .
Passionné de BD aussi ?
Passionné de BD et auteur de « Loudun » chez Soleil.
Série préférée ?
Il en existe beaucoup d’excellentes. Si je ne cite que celles qui sont encore en cours d’édition, je dirais « L’histoire secrète » de Pécau et Cordey chez Delcourt, « Siegfried » d’Alex Alice chez Dargaud et « Magasin général » de Loisel et Tripp chez Casterman.
Jérôme Tresarrieu
Age : 28 ans
Profession (attention auteur de jeu n’est pas une profession) :
Enseignant en génie mécanique

Passions ?
Rugby
Joueur (non, un peu, passionné, geek…) ? Passionné
Si oui, meilleur(s) jeu(x) selon vous :
Loup garou, Formule dé et le Fléau des dieux
( :mrgreen: )
Jeu le plus joué ?
Formule Dé
Combien y a t il de jeux dans votre ludothèque ?
Une quinzaine
Auteur préféré :
Ou pas.
Fréquentez vous les sites spécialisés ?
Weebulle…
Jeux de rôle ?
Non
Passionné de BD aussi :
Amateur seulement
Série préférée ?
« Samouraï » de Genet chez Soleil

1- C’est votre premier jeu édité, est-ce votre premier jeu créé ou avez-vous d’autres protos ?
C’est effectivement notre premier jeu édité. Notre premier proto ne verra sûrement jamais le jour. Il devrait être suivi par deux ou trois autres, toujours issus de BD. Un est déjà en fin de phase de test et le suivant est en cours de conception.

1 bis – Avez-vous déjà tenté votre chance chez un éditeur de jeu (Ystari, Matagot…) ?
Oui, mais nous avons choisi la maison d’édition qui nous a fait la meilleure proposition.

2- Comment s’est passé le développement, le jeu a été fait pour la BD et vous l’avez présenté à l’ayant droit, vous aviez un proto et l’avez adapté spécialement pour le thème…. ?
Le jeu a été créé spécialement pour la BD, il en est entièrement extrait. Le but était de faire un vrai jeu qui reprenait l’histoire et le contexte de l’œuvre originale et surtout de ne pas se servir de la BD comme d’un habillage. Les cartes stratégiques sont toutes inspirées directement des événements qui jalonnent la BD. L’intérêt, c’est que le lecteur retrouve le monde et l’ambiance de la BD. Le joueur quant à lui est confronté à un vrai système de jeu qui peut le passionner. Nous n’avons surtout pas voulu faire un « produit dérivé » creux et insipide qui fasse joli sur une étagère. Testez le jeu et vous verrez que l’ambiance est au rendez-vous.

3- Comment avez-vous testé le proto : pas testé, salon BD, salon jeux de plateau, cercle d’amis joueurs / BD…?
Le proto a été longuement testé par des amis, joueurs, non joueurs, amateurs de BD ou pas. Il est important d’avoir un panel le plus large et le plus hétérogène possible.

3 bis – Est-ce que c’est ce genre de jeu que vous vouliez créer (party game, jeu de gestion, jeu de combat, jeu de négociation…). D’ailleurs dans quel genre le classez-vous?
Nous voulions créer un jeu qui colle parfaitement à la BD, et je pense que nous avons réussi sur ce point. Nous choisissons d’abord une BD qui nous plait vraiment (à Jérôme et à moi) et nous concevons ensuite un jeu qui doit y correspondre. Donc dans tous les cas, oui c’est le jeu que nous voulions créer. Dans quelle catégorie, on le classe ?…La catégorie des jeux vicieux où tous les coups bas sont permis.

4- Y a-t-il une extension prévue, vu la place dans la boite ?
Non, pas pour l’instant. Il y aura peut être une suite puisque Valérie Mangin est en train de publier la suite de la BD.

5- Y a-t-il des dessins qui ont été faits spécialement pour le jeu ?
Non, pas pour celui-là. Mais le prochain bénéficiera d’un plateau totalement dessiné par le dessinateur de la BD (laquelle ? mystère !!!). D’autre part, les règles elles-mêmes risquent d’être une BD.

6- Avez-vous eu des contacts avec A.Gagic et V.Mangin pour le développement du jeu ?
Uniquement avec Valérie et nous avions carte blanche pour développer le jeu à notre goût. La seule contrainte était de ne pas dénaturer l’œuvre originale. Par exemple, nous n’avions pas le droit de faire apparaitre des bisounours tueurs de l’espace 😮 .

7- Quelle(s) question(s) auriez-vous aimé qu’on vous pose ?
Quel accueil le jeu a-t-il reçu ?

8- Répondez-y du coup 😉
Eh bien, on a été très surpris. Au vu du système de jeu qui favorise les coups bas, les coups de poignards dans le dos et toutes sortes de coups tordus, nous pensions que le public serait essentiellement masculin. Et ce fut une erreur, les filles sont les pires adversaires que vous puissiez avoir. Elles ne lâchent rien, se montrent teigneuses et pugnaces et ne reculent devant aucune traitrise pour vous écraser. Comme l’a dit César dans la guerre des Gaules, « ce sont les plus vaillants guerriers qu’il m’ait été donné de combattre ». Lui, il parlait des Gaulois, moi je rends hommage à la gente féminine qui se montre redoutable et souvent victorieuse lorsqu’il s’agit de dominer un système planétaire.

9- Avez-vous vu l’émission de Capital sur M6 du 23/05/10 qui traitait (un peu) des jeux de société, alors vous en pensez quoi ?
Juste qu’ils essaient de nous faire croire que l’on peut se faire des montagnes de frics avec les jeux de société et que c’est faux. Des jeux excellents, il y en a des dizaines sur le marché, mais c’est le public qui choisit lequel sera un succès. Et personne ne peut dire si ce sera un jeu distribué par une grosse société ou par un obscur éditeur. Il fut un temps où les jeux complexes et très simulationnistes étaient à l’honneur alors que maintenant, plus ils sont simples, plus ils ont des chances de marcher.

Et c’est bien dommage pour les gros geeks :mrgreen:

Voilà, l’interview est déjà finie, merci aux auteurs.

Rappelez-vous pour découvrir les règles du jeu en vidéo, c’est par là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *