Soleil = détente = petits jeux entre amis

Vous ne savez jamais quoi faire sur la plage ? Allez hop, quelques petits jeux et vous bronzerez ludique. Donc petite présentation des nouveautés et des classiques pour bien préparer sa valise.

Ca vous rappelle quelque chose ?
Ca vous rappelle quelque chose ?

TOKYO TRAIN (de 4 à 8 joueurs) :

La boîte de jeu et le matériel
La boîte de jeu et le matériel

C’est un jeu qui allie réflexion, diction et coordination. Le principe du jeu est assez simple : chaque équipe de deux doit placer les passagers  d’un train. Jusque là rien de bien compliqué ! Chaque passager est représenté par une carte de couleur ! Vous allez devoir faire comprendre à votre partenaire qui déplacer (en indiquant sa couleur, petite subtilité, mais en japonais) et comment le déplacer, en faisant des gestes soit horizontaux, soit verticaux.

Voici les gestes autorisés
Voici les gestes autorisés

La première équipe qui pense avoir bien ordonné les passagers crie : « TOKYYYYYYYYOOOO  TRAIN » !!  Si elle a raison, elle gagne la carte, sinon, c’est l’équipe adverse. Le jeu se finit après sept manches, celui qui a le plus de cartes a gagné.

YOU ROBOT (4 à 10 joueurs) :

La Boîte de jeu
La Boîte de jeu

C’est un jeu dans le même esprit que Tokyo train. On joue par équipe de deux : un scientifique et un robot. Le but est assez simple : le scientifique doit arriver à faire bouger le robot pour le mettre dans la même position que la carte objectif. Mais pour cela, il ne peut employer qu’un seul mot « STOP » et trois télécommandes (des cartes recto verso) pour montrer au  robot ce qu’il doit faire. Il va tapoter sur la carte jusqu’à ce que le robot ait la bonne position. Pour les cartes rotation et mouvement (celle avec une flèche), le scientifique doit l’incliner dans la direction désirée afin que le robot fasse le bon mouvement. La carte « réfléchis » (en bas au milieu), permet de dire au robot de réfléchir. Par exemple, une carte d’objectif pourrait être de jouer du piano, donc on met le robot en place (assis, main sur les touches virtuelles) et là, il doit réfléchir pour imiter le joueur de piano.

Cartes télécommande : le bras permet de préciser qu'elle partie on souhaite faire bouger, le robot doit prendre un objet, mouvement de rotation, un corps entier pour montrer qu elle partie du corps bouger, pour dire au robot de réfléchir et enfin une carte permetant le déplacement.
Cartes télécommandes (de gauche à droite) : le bras permet de préciser quelle partie on souhaite faire bouger. Le robot doit prendre un objet. Mouvement de rotation. Un corps entier pour montrer quelle partie du corps bouger. Une carte pour dire au robot de réfléchir et enfin une carte permettant le déplacement.

Comment se déroule le jeu ? Les scientifiques se mettent d’accord sur une position à adopter entre les deux proposée par chaque carte. Ensuite, ils posent cette carte, face cachée et font bouger leur robot. Dès qu’un robot a la bonne position, le scientifique dit : « TOKYYYYYYYYOOOO  TRAIN ! » Euh…peut-être pas en fait… un « victoire » suffira :mrgreen: . La première équipe qui marque cinq points a gagné.

Voici 6 cartes objectifs :  la couleur du robot indique la difficulté (vert : facile, jaune : moyen et rouge : difficile)
Voici 6 cartes objectifs : la couleur du robot indique la difficulté (vert : facile, jaune : moyen et rouge : difficile)

BANANAGRAMS (de 2 à 8 joueurs) :

Le sac de jeu et un exemple de mot croisé d'un joueur (désolé mais je n'ai pas trouvé en français!!)
Le sac de jeu et un exemple de mot croisé d'un joueur (désolé mais je n'ai pas trouvé en français!!)

Ce jeu est une nouvelle version du scrabble. Chaque joueur part avec un nombre de lettres égales, piochées au hasard (ce nombre dépend du nombre de joueurs). Ensuite, chaque joueur doit faire son mot croisé avec ses lettres et dès qu’un joueur a placé toutes ses lettres, il dit BANANA et tout le monde repioche une lettre. Ainsi de suite jusqu’à ce qu’il n y ait plus de lettres dans la pioche. A ce moment-là, on vérifie le mot croisé de la personne ayant fini en tête et s’il est juste, il a gagné !   Alors tous à vos méninges !!

6 QUI PREND !! (de 2 à 10 joueurs) :

La boîte de jeu (version métal)
La boîte de jeu (version métal)

C est un petit jeu de  … pourrissage (et oui, je ne vois pas d’autre mot le définissant). Le but est de ramasser le moins de têtes de vache possible. La partie  s’arrête dès que quelqu’un en a plus de cent. Toutes les cartes en ont au moins une. Il y en a deux  (sur les multiples de cinq), trois (sur les multiples de dix), cinq (sur les multiples de onze)  ou sept (carte n°55).

le prochain joueur qui jouera une carte supérieure à 97 ramassera la 3eme ligne en partant du haut et le joueur qui mettre une carte supérieure à 102, ramassera la 2eme ligne au partant du haut
Le prochain joueur qui jouera une carte supérieure à 97 ramassera la troisième ligne en partant du haut. Celui qui mettra une carte supérieure à 101, ramassera la deuxième ligne.

Le principe est simple : ne pas poser la sixième carte d’une rangée, sinon on est obligé de ramasser la rangée !!  Chaque joueur a dix cartes en main. A chaque tour de jeu, chacun en choisit une et la met face cachée devant lui. Une fois que tout le monde a choisi, on révèle les cartes et on les classe sur l’une des quatre rangées présentes en commençant par la plus petite. Si par contre, vous jouez une carte de valeur plus faible que les têtes de ligne, vous devez ramasser une des quatre lignes (celle de votre choix). Une fois que toutes les cartes sont placées, on recommence jusqu’à avoir joué toutes les cartes de sa main. Ensuite on compte les points (enfin les têtes de vaches) et si personne n’est arrivé à 100 points, on redistribue toutes les cartes.

Afin de rendre le jeu moins aléatoire, je vous conseille de mettre le nombre de cartes correspondant à 10 fois le nombre de joueurs +4  Exemple : à 6 joueurs, on met en jeu les cartes numérotés de 1 à 64 (10×6 + 4).

LOBO 77 (de 2 à 8 joueurs) :

Boîte de jeu métal et quelques cartes
Boîte de jeu métal et quelques cartes

Dans ce jeu, il ne peut en rester qu’un !!! Et oui pour gagner, il faut être le dernier encore en vie ! Ne vous inquiétez pas, les vies sont symbolisées par des jetons et chacun en a trois au début de la partie. Il a aussi cinq cartes et à son tour, doit poser une de ces cartes sur la pile déjà présente et annoncer la somme totale. S’il se trompe, il perd une vie. S’il dépasse 76, il perd une vie. Pour aider un peu les joueurs, il y a des cartes spéciales : une carte -10, un changement de sens, une carte zéro, et un x2 qui doit être jouée avec une autre carte. Inutile de préciser que si les mathématiques vous donnent des boutons, ce jeu n’est pas pour vous !!!

NON MERCI (de 3 à 5) :

La boîte de jeu
La boîte de jeu

Le but du jeu est d’avoir le plus petit score. Dès que quelqu’un arrive à 100 points (on peut augmenter ce score histoire de faire durer la partie), on arrête le jeu. Il y a trente-deux cartes numérotées de trois à trente-cinq. A la fin de la manche, chaque joueur compte les points inscrits sur les cartes qu’il a prises puis soustrait le nombre de jetons restant en sa possession. Petite astuce : si un joueur possède la carte trente et trente et un par exemple, il ne marquera pas 61 points mais uniquement 30, car si l’on arrive à faire une suite on ne prend que la valeur la plus basse ! Les jetons permettent de dire « Non merci » (comme quoi le titre est bien trouvé !! lol) à une carte qui ne nous intéresse pas. Tant que personne ne prend la carte, ou que personne n’est obligé de prendre par manque de jetons, les joueurs doivent ajouter des jetons à chaque fois que c est leur tour. Par exemple, la carte 30 qui est ramassée avec 18 jetons, ne fait perdre que 12 points puisque c est la somme des cartes moins les jetons !!  Alors bon jeu et surtout, faites en sorte de ne jamais avoir zéro jeton en main !

Cette liste peut être complétée par le Perudo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *