[Daindjeur draïtsén] Danger 13 !

Parmi mes bagages pour la Bretagne, j’ai emporté le cadeau de SuperCloclo : Danger 13.
Je viens tout juste de tester ce jeu, et voici un petit commentaire…

la boite en allemand dans le texte.
La boite en allemand dans le texte.

Alors voilà, avec mes parents « sous la main », je décide d’arracher les emballages plastiques de quelques jeux à tester, dont Danger 13.

Danger 13 ne paye pas de mine : on a l’impression d’un petit jeu pour enfant, avec ses couleurs vives et son triangle bleu « Ravensburger ». Tiens, encore un Allemand ? Le jeu est de Rüdiger Dorn. A l’intérieur, des cartes, cent dix dit la boîte. Et une règle en plusieurs langues, bien sûr dont cinq petites pages en français.

La règle est vite lue. Le but : avoir le plus de « + » possible. Les « + » sont présents sur certaines cartes, pas toutes.

Une carte de valeur deux avec un "+" !
Une carte de valeur deux avec un "+" !

Le principe est simple : un joueur (appelé le donneur) pioche des cartes (autant que de joueurs) et les répartit entre tous les joueurs (une par joueur donc).  Il faut donc se débarrasser des « mauvaises » cartes et essayer de récupérer les « bonnes ». Sauf que les cartes sont retournées une par une, on peut bien sûr se donner une (bonne 😮 ) carte.
Les cartes reçues par les joueurs sont alignées devant eux faces visibles. Et pourquoi « Danger 13 », me direz-vous ? Eh bien dès qu’un joueur atteint ou dépasse 13, la manche s’arrête. Le malheureux qui atteint 13 perd toutes ses cartes et les autres joueurs mettent de côté (donc remportent) toutes les cartes où un ou plusieurs « + » apparaît. Et une nouvelle manche redémarre.

Si le donneur a distribué toutes les cartes sans que personne n’ait atteint treize, le joueur à sa gauche devient le nouveau donneur. Il pioche donc un nouveau set de cartes (toujours autant que de joueurs) et on continue.
Le jeu prend fin quand on termine la pioche, on la mélange alors à la défausse et on finit le tour en cours (jusqu’à ce que quelqu’un atteigne treize). Celui qui a récolté le plus de « + » gagne la partie !
Des cartes spéciales pimentent le jeu, comme celle qui permet d’augmenter le seuil de 13 à 18, ou celle qui permet de supprimer la dernière carte reçue par le joueur.

Une carte convoitée qui permet d'aller jusqu'à dix huit.
Une carte convoitée qui permet d'aller jusqu'à dix huit.

Je suis agréablement surprise par ce jeu. C’est drôle et on se laisse vite prendre au jeu (!!). L’aspect simpliste doit uniquement présager d’une mise en place rapide, pas d’une facilité ennuyeuse.
En revanche, mon père (qui n’a pas arrêté de perdre) a regretté l’aspect hasardeux trop présent…
Il est indiqué une durée de partie d’environ trente minutes… A trois, nous avons enchaîné quatre parties, je n’ai pas chronométré, mais nous n’avons pas mis deux heures.
Je déconseille ce jeu à deux, l’intérêt réside dans la répartition des cartes entre les joueurs. Plus on est de fous, plus on rit !

Merci SuperCloclo !

4 réflexions sur “ [Daindjeur draïtsén] Danger 13 ! ”

  1. Etbougekobe la vidéo !!! (Bon sachant qu’elle est à 500 km de moi au bas mot … je ne promets rien.)

    Mais si je trouve un jeu pourquoi pas…

  2. Désolée, pas de vidéo prévue. je n’ai pas tous les jours des joueurs sous la main !
    je peux en revanche le prendre avec moi quand je descends à Annecy…

  3. Mon Cloclo qui offre un Danger 13, ça, c’est fort ! Vous l’auriez vu quand il a découvert le jeu et que tout le monde s’est acharné sur lui 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *