Accueil > Test de jeux > Descent aux enfers !!! (Descent, le test)

Descent aux enfers !!! (Descent, le test)

descent_1

Il faut vouloir y descendre dans ces enfers, mais quel plaisir d’y être. Il y fait chaud, on y rencontre des gens sympas. Il y a même de gentils organisateurs qui vous font faire diverses activités : tir à l’arc, joutes médiévales, courses à pied, sauts d’obstacles et j’en passe…

Enfin, si vous me croyez, c’est que vous ne savez pas vraiment ce qui vous attend dans ce GROS, que dis-je, ENORME jeu de plateau/figurines…

Entrez donc dans mon modeste donjon… si vous avez le cœur bien accroché !!! Vous avez toujours rêvé d’avoir un plateau et des figurines quand vous jouez à Donjons et Dragons, et bien ce jeu est fait pour vous ! Les autres se disent alors :  « C’est pas pour moi … » Hum … Pas si sûr. C’est vrai que c’est un jeu pour passionnés, je ne vais pas dire le contraire car si l’éditeur annonce entre deux et quatre heures pour une partie, je tablerai plutôt pour quatre heures et plus. Je pense notamment que les plus grands donjons peuvent atteindre, voire dépasser les six heures. Mais le temps passe vite à Descent car tous les héros se concertent avant d’agir et le seigneur du donjon (une sorte de maître du jeu) prévoit ses actions et gère la découverte du labyrinthe.

Comment ça se présente ? Un groupe de héros est invité à réaliser une quête (tuer un géant, chercher un trésor, secourir une pauvre princesse esseulée …). Pour ce faire, ils vont d’abord acheter de l’équipement et s’entraîner un peu. Du coup, un héros se présente comme sur la photo ci-dessous :

Représentation des personnages

"Feuille de personnage", équipement (les quatre cartes de droite), talents (les trois cartes de gauche).

Il a donc des armes, une armure, des potions et d’autres objets. Le personnage, quant à lui, possède une capacité spéciale, des points de vie, des points de fatigue, des points d’armure, des points de mouvement, des avantages dans le maniement des armes et des compétences qui lui confèrent certains avantages. Jusque là, rien de compliqué. Ainsi, une fois la troupe constituée, il ne reste plus qu’à partir à la conquête du donjon. C’est là que ça se complique car il y a plein de monde dans ces couloirs, et pas seulement. Du coup, les héros vont devoir aller récupérer des trésors, des pièces d’or, activer des portails de transport (appelés glyphes), ouvrir des portes (dont certaines après avoir trouvé les runes pour les débloquer) et bien sûr, combattre des créatures monstrueuses.

s7301136

Oh qu'il est joli... pas taper stp...

Pour cela, ils vont devoir s’organiser et gérer au mieux leur tour de jeu car après vient celui du seigneur du donjon. Ce dernier va avoir des points de menace qui vont lui permettre de jouer des cartes comme des pièges (pendant le tour des héros), amener des créatures, ou se donner des pouvoirs, son but étant de tuer les héros ou de leur faire perdre du temps. Lors de son tour, il va pouvoir aussi déplacer ses créatures et les faire combattre. Il dévoile aussi les zones que découvrent les héros, avec une petite histoire et des indices. L’affrontement final est le clou du spectacle et c’est souvent là que tout se joue… La photo ci-dessous montre la dernière salle de la première quête pour la bataille finale :

s7301138

Le groupe de héros à gauche. Les monstres à droite. (Désolé, je n'ai pas eu le temps de peindre)

Le jeu est très riche en matériel, de bonne qualité. Il y a des monstres à foison, pas mal de cartes, un livret avec neuf quêtes de base et j’en passe. Il a aussi deux extensions et une troisième à venir en français et une quatrième en anglais. Elles apportent de nouveaux monstres et héros, des cartes, des scénarii et de nouvelles règles qui agrémentent le jeu.

Pour avoir joué à la fois en tant que héros et en tant que seigneur du donjon, je peux vous dire qu’on passe de très bons moments et on se prend vite au jeu en se demandant quelle va être l’issue de la quête. Les parties sont équilibrées. Le jeu est indiqué pour cinq joueurs (quatre plus un MJ), mais il est possible de le faire à six (cinq joueurs plus un MJ) en adaptant un peu les capacités des monstres. Au-delà, cela me parait tout de même un peu plus compliqué.

s7301130

Oh mon Dieu, une pièce pleine de monstres... Ah non merde, c'est nous ;-)

Avis de Macha : « D’un point de vue féminin, je trouve le jeu sympa mais un peu trop mécanique. On n’arrête pas de compter la différence entre les dégâts qu’il faut faire et ce qu’on obtient sur les dés. Ne pas oublier les éclairs sur les dés, car il y a des joueurs casse-pieds qui, avec deux pauvres éclairs, peuvent rajouter des tonnes de dégâts parce qu’ils ont volé (emprunté en fait ;-) ) des super armes des coffres du même donjon. Les monstres, eux, ne peuvent jamais s’améliorer. On compte les pas, pour savoir qui pourra nous atteindre et nous tuer au prochain tour… Il y a encore des héros perfides qui se rajoutent deux/trois phases de combats avec les points de fatigue. Enfin, ce jeu est quelque part décevant pour le maître du donjon car il doit se freiner pour que tout monde s’amuse (ne pas lâcher tous les monstres d’un coup) et aussi parce que les héros ne laissent même pas un tour à certains monstres.

Avis d’un des monstres de la table (le plus beau c’est facile (c’est cela oui, arrête de rêver matinciel, tout le monde sait que le plus beau c’est moi !! \o/)) : Grand joueur de Donjons et Dragons devant l’éternel, j’ai toujours révé d’avoir un système du genre, pour ne pas avoir à faire une carte des donjons… Perso, j’adore, c’est un peu wargame, à la limite du jeu de rôle, mais sans trop de roleplay (le fait d’incarner son personnage à fond), même si rien n’empêche d’en mettre. Le seul petit point négatif peut-être : il faudrait que les personnages puissent évoluer avec des points d’expérience gagnés par exemple, et pas seulement avec des objets (les joueurs de jdr savent de quoi je parle).

  1. Guilmanu
    20/01/2009 à 10:55 | #1

    Et bien rassure toi, l’expérience des persos est prévue, mais pour ça, faut faire une campagne ;)

  2. Dark-wan
    20/01/2009 à 18:56 | #2

    Seul petit reproche au jeu c’est le déséquilibre entre le boss de fin et les créatures rencontrées au cours de l’aventure.
    A retester dans une vrai campagne.

    Au mon Dieu ils ont tué Kenny les enfoirés ! (photo 3 pour ceux qui n’auraient pas vu)

  3. matinciel
    21/01/2009 à 09:07 | #3

    LOL, c’est tout ce que je trouve à répondre à ça.

    N’empêche Kenny en MJ ça rox :mrgreen: (le plus dur étant de le comprendre).

  4. jexoo
    30/01/2010 à 15:45 | #4

    bonjour une petite question quand un hero a deux armes a une main il utilise une arme seul avec ambidextre a chaque attaque ou il peu utiliser les deux avec tout les dés « voire photo une  » merci

  5. matinciel
    31/01/2010 à 10:47 | #5

    Tu utilises une seule arme, que tu définies comme principale et tu rajoutes les bonus d’ambidextrie de la seconde.

  1. Pas encore de trackbacks