Des filles et des jeux

Si je me permets de détourner cette expression latine « du pain et des jeux« , c’est parce qu’elle exprime les besoins fondamentaux du joueur de jdp et jdr que nous sommes. Quel joueur n’a jamais dit :  « C’est dommage, il n’y a pas assez de filles !  » Eh oui, car dans notre passion, elles ne sont pas si nombreuses que ça. Mais la tendance a l’air de s’inverser de nos jours.


Je dirais que le principal moteur de cette inversion est basé sur la plus grande mixité des jeux proposés aujourd’hui. La population féminine s’y retrouve donc un peu mieux. Les jeux d’ambiance restent les jeux préférés de ces demoiselles. La geek femelle est moins portée sur le comptage de points (heureusement elle pourrait gagner sinon, même à Mégawatts, 😉 à notre rochoise) mais plus sur le fun et le plaisir de jouer.

Ensuite, les lieux de découvertes se sont multipliés,  ce qui a permis la démocratisation de notre passion et donc plus de contacts au féminin. On s’est alors aperçu que les filles aimaient bien jouer et qu’elles n’étaient pas forcément réfractaires aux univers qui enrobent nos jeux préférés. Merci d’ailleurs au cinéma et à la télé qui ont popularisé ces univers à grande échelle.

Il ne faut pas oublier non plus que, comme tout le monde, le geek a une copine, il s’est même marié, et sa chère et tendre l’a bien sûr rejoint dans sa passion. Je sais ce que vous allez dire, c’est pas encore gagné pour cette partie. Admettez quand même qu’il y a eu du progrès.

Finalement je préfére le rouleau à patisserie...
Finalement je préférais le rouleau à pâtisserie...*

Et si la domination de l’homme sur la femme commençait par le jeu ? Non là, je m’éloigne du sujet et je risque de froisser le sexe « faible ». Tout ça pour vous dire que l’on est content, nous, les geeks mâles, que vous soyez de plus en plus présentes dans nos soirées. Vous les rendez encore plus intéressantes car vous renouvelez le genre et vous nous apportez cette finesse qui parfois (note du correcteur : souvent), il faut bien l’avouer, nous manque.

* C’est une blague, un peu mysogyne certes, mais on vous aime, même normales vous savez  😀 . (Pour info, l’image correspond à une elfe de sang de World of warcraft.)

4 réflexions sur “ Des filles et des jeux ”

  1. Et bien voilà, un résumé assez juste de la situation mias j ai quand même une remarque :
    quand tu dis : « vous nous apportez cette finesse qui parfois (note du correcteur : souvent), il faut bien l’avouer, nous manque » je tiens à souligner que lorsque l’on joue à un gros jeu (avec possibilité de « pourrissage ») avec Xseb, Matinciel, Daykatana et Fred, et bien on ne serait pas fin, c est ca!!!! lol

  2. C’est pas qu’on est pas fin, c’est qu’on est des pourris et qu’on se retient en présence de la gente féminine. Si on prend le cas de Macha, elle ne pourrit pas les autres car elle n’aime pas qu’on lui fasse. Hors, nous, on résonne différemment, on se dit qu’il faut pourrir l’autre avant qu’il ne le fasse 😉

  3. Dis donc, Seb est vraiment passionné par cette question !
    Les attentes sur les comportements de la gente féminine et de la gente masculine face au jeu sont encore tenaces.
    Mais il y a des filles qui sont partantes pour un Agricola ! Mais il y a des garçons qui jouent au puzzle dans la guerre des moutons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *