A nous de vous faire préférer le train !!! Tchoutchou – Les Aventuriers du Rail (le test)

En ce beau jour de décembre, quoi de mieux que de parler d’un jeu, que dis-je, d’une icône du monde du jeu, la très célèbre série « Les Aventuriers du Rail ».

La boite des aventuriers du rail.
La boite des aventuriers du rail.

Qui n’a jamais joué lorsqu’il était petit aux trains électriques? Qui n’a jamais rêvé de conduire un jour une locomotive? … Ah, on me dit que ce rêve ne concerne que les garçons … Oups !!!
Mais bon, vous imaginez la situation : les petits et les grands enfants avec leurs trains et tout et tout.
Maintenant, je vais vous parler du jeu de plateau, enfin des jeux de plateaux.

Le but est toujours le même : on doit relier des villes avec nos petits wagons afin de réaliser des objectifs qui vont nous faire gagner des points de victoire. De plus, les wagons que l’on pose nous rapportent aussi des points de victoire. Tout cela a l’air très simple, mais oui effectivement, c’est très simple !!!

Les USA.
La carte de la version de base : les USA.

Il n’y a que trois petits soucis :
– Le nombre de nos wagons se limite à 45.
– Tout objectif non réalisé nous retire les points de victoire marqués sur la carte.
– Les autres joueurs peuvent nous obliger à faire de gros détours !!!

A son tour de jeu, il est possible de faire 3 actions :
– Piocher des cartes wagons (afin de poser des wagons sur le plateau).
– Poser des wagons entre deux villes (si on a le bon nombre et la bonne couleur de cartes wagons).
– Piocher des cartes destinations (les objectifs à réaliser).

Votre mission si vous l'acceptiez rejoindre Seattle à New York pour 22 points.
Votre mission si vous l'acceptez, relier Seattle à New York pour 22 points.
Voilà les cartes utilisées pour construire entre les villes
Voilà les cartes utilisées pour construire entre les villes

Maintenant que vous connaissez la version de base, « Les Aventuriers du Rail USA », je vais vous parler des autres versions qui intègrent de petites nouveautés.

Pour la version Europe :

– Les ferrys : obligatoires pour pouvoir se déplacer entre la Sicile, l’Italie, la Grèce et le Moyen Orient !!! Pour utiliser les ferrys, il faut se défausser, comme pour les destinations normales, d’un certain nombre de cartes joker. Cette modification ne ralentit pas du tout le rythme de la partie car les cartes spéciales sont suffisamment nombreuses pour que cela ne bloque pas le jeu.
– Les tunnels : ce sont des tronçons de deux ou trois cases cerclées de noir et qui ont un fonctionnement bien particulier. Comme pour toutes les autres cases, il faut avoir au minimum le nombre de cartes correspondant aux nombres de cases du tunnel mais lorsqu’on les joue, on retourne les trois premières cartes de la pioche. S’il y a des cartes de la même couleur que celles que l’on a jouées, on doit en ajouter le même nombre de notre main. Si l’on peut, la construction peut avoir lieu. Sinon on reprend nos cartes et l’on pourra essayer à nouveau.
– Les gares : elles permettent d’utiliser le tronçon d’un adversaire afin de réaliser un de nos objectifs mais chaque gare non utilisée à la fin du jeu rapporte quatre points de victoire.

La carte de l'Europe
La carte de l'Europe. Soyons chauvins, c'est la plus jolie !

La version allemande :

Les nouveautés par rapport à la version de base sont :
– Les passagers : en effet, sur chaque ville de la carte, des points de victoire sont disposés en pile qui varient selon les villes de 3, 2, 1 à 9, 8, 7, 6 pour Berlin. Vous allez me dire mais comment récupérer ces points ?
Très simple, lorsque vous estimez que votre ligne de chemin de fer est suffisamment longue (donc passe par un maximum de villes où des points sont disponibles) vous faites passer votre passager et récupérez les points de toutes les villes, sauf ceux de la ville de départ. Ensuite votre passager n’est plus utilisable (mais vous en avez 3 au total).
Dernière précision, faire passer un passager est la quatrième action possible lors de notre tour de jeu.

Les wagons ont pris un petit coup de froid !!!
Les wagons ont pris un petit coup de froid !!!

La version Pays Nordiques :

Dans cette version il y a encore deux petites modifications :
– Tout d’abord, c est un plateau qui est conçu pour 2 ou 3 joueurs, et non jusqu’à 5 comme toutes les autres versions.
– Ensuite, il y a la réapparition des ferrys, obligatoires pour pouvoir se déplacer entre la Suède, la Finlande et la Norvège !!! L’utilisation des ferrys se fait comme dans la version Europe.
– Enfin, il y a aussi quelques tunnels disséminés sur le plateau de jeu. Là encore, les règles sont les mêmes que dans la version Europe.

La version jeu de cartes :

C’est un jeu totalement différent dans le sens où il n’y a plus de plateau. Le principe reste le même : réaliser un maximum d’objectifs mais la façon change :

– piocher des cartes

– poser des cartes wagons devant nous ( soit deux de la même couleur, soit trois cartes de couleurs différentes).

– mettre ses trains en circulation. Pour cela, prendre une carte de chaque pile et en faire un tas à côté de soi face cachée. A la fin de la partie, on révèle ses cartes et on associe chaque carte train à une destination que l’on a dans les mains. Chaque destination réussie rapporte ses points de victoire, chaque carte non réalisée fait perdre des points.
Mais tout cela serait trop beau pour être vrai, il y a une règle qui va rendre le jeu interactif. En effet chaque fois qu’un joueur pose devant lui une couleur de wagons avec plus de cartes que ce que l’on possède, on doit les défausser ! Cela peut vraiment décider du sort de la partie.

Les locomotives (cartes jokers).
Les locomotives (cartes jokers).

Et enfin, la dernière version (pour l’instant !!!), la version jeu de dés :

C est une version qui permet de remplacer les cartes wagons par des dés. Le fonctionnement du jeu reste le même et cette version nécessite d’avoir une des versions avec un plateau de jeu.

La plateau géant qui était présent au salon du jouet d'Ugine
Le plateau géant qui était présent au salon du jouet d'Ugine.

Bon voyage  🙂 !

Une réflexion sur “ A nous de vous faire préférer le train !!! Tchoutchou – Les Aventuriers du Rail (le test) ”

  1. que celui qui n’a jamais jouée à ce jeu se dépêche de ratrapper son erreur. bref, un spiele qui roule bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *