Compte rendu Essen 2012

Nous voilà revenu d’Essen, un brin fatigué et avec surement quelques centaines de mails à traiter au travail… Mais quand même, je ne résiste pas à faire un petit compte-rendu de cette édition 2012.

Une fois n’étant pas coutume, je livrerais mes impressions (après la ou les parties que j’ai pu faire) et aussi mes regrets (finalement 4 jours c’est long et court en même temps).

Petite surprise, sur le stand de GMT, les derniers exemplaires (semble-t-il) de Twilight Struggle en VF (si, si ça existe), moi qui me tâtait depuis fort longtemps à prendre la VO. Un retour bientôt dès que j’aurai lu les règles et trouvé quelqu’un pour tester. Pour ceux que ça intéresseraient, notre partenaire en a 3 boites en rab’ ici ou le pack de carte en français pour la VO ici.

La liste des jeux testés :

 

Clash of cultures (VF)

Très joli stand de Z-man Games, suffisamment de place pour jouer, même si la table aurait mérité quelques centimètres de plus. L’explication des règles étaient limpide, ça fait plaisir, les co-équipiers n’étaient pas des connaissances directes (une crevaison les ayant retardés, ce n’est pas de bol quand même).

Nous avons joué deux des six rounds prévus normalement. Chaque round étant divisé en trois tours, un tour consistant à une action par joueur. Beaucoup de possibilités s’offrent aux joueurs, les cartes, la découverte du terrain et le tableau d’avancement garantissant un rejouabilité sans fin.

CO2

Alors ça commençait mal, assis à la table on a du attendre une heure, pour que les explications et l’auteur viennent, finalement on a eu les règles mais pas l’auteur…

Rien de bien neuf, beaucoup de personnes s’extasient devant le plateau et c’est vrai qu’il est beau. Avant de me prononcer, j’attendrais une seconde partie. J’ai trouvé ma première partie un peu trop mécanique.

Eclispe : Rise of the ancients

Rahhhh oui, pas encore joué mais j’attends ma première partie avec impatience. Règles dévorées, beaucoup de nouveautés avec des petits trucs qui ont l’air bien pensé. Notamment la possibilité d’inversé le sens de jeu.

Escape: the curse of the temple

Le jeu auquel j’ai le plus joué pendant 5 jours, au moins sept ou huit parties, avec les modules d’extension un et deux et le joueur supplémentaire (inclus dans la première extension). Je vous conseille vivement de télécharger immédiatement la bande son sur vos téléphones, c’est quand même beaucoup mieux avec.

Le jeu est très simple, vous devez vous déplacer dans un temple afin de faire des petites quêtes et réussir à sortir. Pour cela vous avez cinq dés, que vous pouvez lancer, relancer et relancer encore le plus vite possible afin de faire des combinaisons. Quelques effets spéciaux agrémentent la partie et petit bonus, le jeu se joue en temps réèl… vous avez 10 minutes. Seul bémol, ça fait du bruit.

Ginkgopolis

Testé sur le stand de Pearl games, un jeu de développement de ville très sympathique, dès que l’on a pigé le truc pour jouer les cartes. En effet, Il y a deux types de cartes :

Avec des lettres qui vous permettent d’agrandir le plateau ou de faire un effet immédiat.

Avec des chiffres qui vous permettent de construire en hauteur ou de gagner un pouvoir.

J’ai beaucoup aimé le design du jeu. Cerise sur le gâteau, il y a des Ginkgo Biloba dans la cours de la messe.

Kemet

Attention, ce jeu peut faire peur, on a l’impression que c’est un gros jeu qui va durer des plombes et bien non. En fait, il s’agit d’un jeu d’affrontement, avec plein d’interactions du coup. Des cartes et des tuiles pouvoirs permettent la variation des plaisirs. Les figurines sont magnifiques. Le système de combat est simple chacun choisit une carte et en défausse une. On peut jouer secrètement des cartes spéciales supplémentaires. On compare le résultat, on gagne / on perd, on fuie/ on sacrifie ses troupes, fin.

Love Letters

Un peu plus d’une dizaine de carte dans ce jeu. Vous souhaitez envoyer une lettre d’amour (vive les textos ?)  à la princesse, et vous cherchez un émissaire. Plus, il sera proche d’elle plus vous aurez de chance d’aboutir, mais plus les risques sont grands. Chacun tire secrètement, un personnage parmi les huit possibles (certains étant présents en plusieurs exemplaires).

A votre tour de jeu, vous en piochez un nouveau et vous avez le choix de révéler un des deux et d’appliquer son pouvoir. C’est ensuite au joueur suivant qui fait de même, jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un ou que la pioche soit épuisé. Le joueur ayant la carte de plus forte valeur ou le dernier en course gagne. C’est simple mais ça marche très bien.

Myrmes

Vous aimez les jeux de gestion ? Achetez-le… Que dire de plus j’avais déjà joué sur le proto donc ce n’était pas une découverte pour moi. Un peu de programmation, un peu d’interaction et de la gestion. C’est super, nous avons fait une vidéo avec Yoann Levet, je n’en dis pas plus.

PI

Un jeu de Martin Wallace pour la famille. C’est une compilation entre un Cluedo et un Master Mind (c’est lui qui le dit). Chaque joueur a trois cartes qui représentent un lieu, un personnage et un fait divers. Vous allez devoir résoudre l’énigme de votre voisin, pour cela deux mécaniques :

Choisir un lieu sur le plateau, il devra vous dire si l’un ou plusieurs des éléments correspondent directement mais sans vous dire lequel, si oui vous poserez un ou plusieurs pions ronds (prise de note simplifiée).

Choisir une des cartes indices faces visible à coté du plateau et votre voisin devra vous donnez des indications de la même manière que précédemment.

R

Un autre petit jeu par le matériel pour 2 joueurs, il s’agit d’un affrontement entre deux camps possédant les mêmes cartes, une petite dizaine au total. A chaque tour, chacun joue une carte, on applique le pouvoir, puis on compare les valeurs, le plus fort gagne. Une manche de gagnée, plus que trois.

Revolver 2

Un autre jeu d’affrontement pour deux joueurs, celui-là étant asymétrique ! Je ne connais pas le premier du nom, je ne pourrais donc pas comparer. Le méchant veut tuer le gentil. Le jeu ce joue en un certains nombres de tour, qui dépend de la volonté du gentil. La mécanique est assez simple, chaque joueur va à son tour posé des cartes sur un lieu, à la fin on compare la valeur. Bien sûr de nombreuses capacités spéciales agrémentent le jeu.

Robinson Crusoe: adventure in the cursed island

Jeu coopératif, il faut découvrir un île et réaliser une mission, par exemple allumer un grand feu sur la plage (pour que le bateau passant à proximité puisse nous repérer). Nous avons réalisés seulement quelques tours difficile donc de se faire une idée.

Il resterait beaucoup à dire notamment sur : Serenissima (ex : Méditerranée), Spellbound, The cave, Tokaido, Western Town mais je garde ça pour plus tard :mrgreen:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *