Vidéo et retour sur les jeux testés à Essen (2011)

Eh voilà déjà une quelques semaines que nous sommes revenu d’Essen 2011 (j’écris juste ça pour me donner bonne conscience, la date de publication doit faire peur)… Alors après quatre jours passés sur le salon et deux nuits de plus que dire. C’est une bonne année, rien de vraiment exceptionnel, rien d’hyper nouveau, mais quand même de très très bons jeux testés.

A quatre, nous avons réussi à faire 20 parties (sans compter les trucs que l’on connaissait déjà) :

  1. Takenoko (bon on a triché, on avait amené la boite avec nous – 2/4 joueurs – 60 minutes)
  2. Innovation (2/4 joueurs – 30 minutes)
  3. Kingdom Builder (2/4 joueurs – 45 minutes)
  4. Santiago de Cuba (2/4 – joueurs – 50 minutes)
  5. Panic station (4/6 joueurs – 40 minutes)
  6. Tournay (2/4 joueurs – 60 minutes)
  7. Ascension : chronicles of the godslayer + extension return of the fallen (1/6 joueurs  – 30 minutes)
  8. Pergamemnon (2/5 joueurs – 45 minutes)
  9. Pax (1/4 joueurs – 30 minutes)
  10. Nefarious : mad scientist (2/6 joueurs – 30 minutes)
  11. Helvetia (2/4 joueurs – 60 minutes)
  12. Vanuatu (2/5 joueurs – 90 minutes)
  13. Drum Roll (2/4 joueurs – 90 minutes)
  14. Trajan (2/4 joueurs – 90 minutes)
  15. Alba Longa (2/5 joueurs – 90 minutes)
  16. Evolution : the origin of spicies (2/4 joueurs – 30 minutes)
  17. Eragra (2/4 joueurs – 90 minutes)
  18. Strike Dice (2/4 joueurs – 15 minutes
  19. Walnut grove (1/4 joueurs – 45 minutes)
  20. Aquileia (3/5 joueurs – 90 minutes)

C’est parti pour le compte rendu…

Commençons par le « petit film », intéressant pour ceux qui ne seraient jamais allé à Essen. Je vous présente toutes les halles rapidement histoire de prendre un peu la mesure de la taille du salon. Attention, je n’ai toujours pas investi dans un stabilisateur (d’ailleurs si un généreux donateur se manifeste :mrgreen: ), donc mal de mer à prévoir… je vous aurais prévenu.

Voilà, une demi-heure pour faire le tour, et encore je n’ai pas fait toutes les allées.

Passons maintenant au jeu, si je ne devais en retenir que quatre (je ne donne pas un ordre particulier sauf pour le premier peut-être) :

Vanuatu (en promo à 35.90€)

Mon coup de coeur du salon, j’étais complètement passé à coté, heureusement que Bruno des montagnes nous l’a judicieusement conseillé. Le thème déjà ma scotché, vous êtes pauvres, vous vivez de bric et de broc et vous allez essayé de gagner du bien être. Le jeu se déroule en tour dans lequel on va devoir programmer ses actions en se plaçant sur celles-ci. On dispose de cinq pions que l’on va devoir répartir chacun à son tour. Tout le monde va d’abor en poser deux, puis on recommence avec deux autres et enfin le dernier. La phase de décision commence, chaque joueur a son tour va devoir réaliser une action. Pour cela, il doit être majoritaire sur une zone, il retire alors se pions et réalise l’action. Le petit truc en plus qui fait que ce jeu est retord à souhait… si vous n’êtes majoritaire nul part, il faut quand même enlever ses pion (vous venez de perdre une action). Divers actions sont proposées, pêcher, se déplacer, réaliser des dessins sur la plage, emmenez des touristes, construire une case…

Afin de renouveler les tours et les parties, il y a un plateau à construire avec des hexagones au fur et à mesure du jeu. Et un choix de personnage qui peuvent apporter un petit plus si vous réalisez l’action qui lui correspond. Enfin, on suit notre revenu sur une échelle, qui si on dépasse un certains point nous ramène à zéro contre quelques points, un système encore bien sympathique !

 

Dungeon Petz (en pré-commande à 39.99€)

Celui-là je l’attendais et je n’ai pas été déçu ! Le jeu prend la suite de Dungeon en gardant le même univers. Ce coup par contre vous allez incarner un larbin qui rêve de monter une animalerie, monstrerie (l’endroit où l’on élève les monstres de compagnies) pour les Dungeon Lords.

Beaucoup plus simple que son aïeul, il reprend le mécanisme de programmation, mais cette fois, il va falloir miser des diablotins et de l’or. Tout le monde réalise ses groupes et on révèle. La personne qui possède le groupe le plus important choisi où il se place sur la plateau et réalise son action immédiatement (et ça change tout). On continue avec les groupes suivant. Les actions disponibles sont :

  • Acheter une cage
  • Acheter un bébé monstre
  • Acheter une amélioration de cage
  • Récupérer des artefacts magiques (qui modifient les règles)
  • Récupérer de la nourriture
  • Placer un juge (pour les concours, j’en parle après)
  • Placer un crieur (pour la vente)
  • Prendre une potion et passer par l’infirmerie

Quand on a fait cela, on doit organiser ses monstres, cages et amélioration sur son plateau. Ensuite chaque monstre requiert un certains nombre de carte besoin (suivant son age), on va donc en piocher autant que besoin sachant que l’on commence la partie avec une de chaque. Puis, il va falloir planifier le choix de ces cartes et pouvoir si possible en profiter, vous devrez nourrir, nettoyer les cages, jouer avec les monstres…

Bref, cela fini deux choses se passent, un concours où l’on présente un ou plusieurs monstres afin de participer et de gagner de points (les besoins déterminant les scores de chaque monstre). Vous pouvez aussi vendre un de vos monstres pour gagner des points (idem, les besoins déterminant ce que vous gagnez).

Bien sûr tout ne se passe pas toujours comme sur des roullettes si j’ose dire, les monstres déprimés meurent ou disparaissent dans une autre dimension à cause de leur mutation magique (et vous perdez des points)…

 

Helvetia (non disponible chez notre partenaire)

Vous êtes maire d’un village de montagne et vous allez devoir développer celui-ci en réalisant des actions, constructions, mariage (!), faire des enfants (!!). Chacun construit son village avec ses habitants, on couche ses habitants pour réaliser des actions… sauf que vous aurez besoin des tuiles de autres. Et là vous remarquez qu’il y a des meeple hommes et des femmes, vous pouvez donc vous mariez en envoyant quelqu’un du sexe opposé chez votre voisin 😮 , vous venez d’obtenir un moyen de réaliser l’action qui vous manquait (votre personnage est posée sur la tuile adverse mais demeure sous votre contrôle). Vous pouvez donc le coucher pour réaliser cette action. Pour relever ses personnages il faut se reposer, et vous relevés également ceux de vos adversaires placer sur vos tuiles…

Voilà vous savez tout, je ne sais pas si c’est parce que j’habite à coté de la Suisse, mais je regrette vraiment de ne pas l’avoir ramener…

 

Trajan (en promo à 43.90€)

Le Stefan Feld de cette fin d’année, le jeu est basé sur le principe de l’Awelé et d’un disque d’action. Vous allez avoir des de poins répartis dans un disque d’action. A votre tour, vous devez sélectionner un secteur, prendre vos pions et les déposer un par un en sens horaire sur les autres segments. Le dernier indiquant l’action que vous allez devoir réalisé à ce tour. Le jeu propose six actions, en sachant que chaque action propose des petits trucs supplémentaires, collectionner des cartes de ressources, implanter vos soldats en Europe, construire…

Deux choses supplémentaires, le nombre de pions que vous déplacez cadence le tour de jeu qui est divisé en quatre années de quatre saisons. Chaque saison dure un certains nombre de déplacement suivant le nombre de joueur. Enfin, chaque à une couleur et vous pouvez posez des améliorations sur votre disque d’action. Si l’action que vous réalisez contient une amélioration  et que les couleurs des poins correspondent à celles-ci, vous gagnez un bonus… planification quand tu nous tiens.

Le système est très sympathique et les règles assez simples, mais pour tout maîtriser 👿 .

———–

Voilà ma sélection de quatre est finie, mais bon les autres jeux sont bons, voir très bons aussi.

 

Panic Station (en promo à 19.90€)

Un coopératif, bizarre hein, sachant que je ne suis pas fan. Et bien bonne surprise, vous êtes coincés dans un vaisseau et il y a des petits aliens. Votre but éradiquer le couloir avec tous oeufs, pour ça quelques bidon d’essence.

Alors par contre, après quelques tours un de vos amis à été contaminé, mais vous ne savez pas qui. Son but, je vous laisse deviner. La contamination intervient en piochant des cartes lors de la fouille de pièce. Le but est de découvrir la couloir avec les oeufs.

Lorsque vous vous déplacez dans une pièce contenant déjà d’autres joueurs, vous devez réaliser un échange de carte forcé avec l’un d’eux face cachée… Vous pourrez recevoir des armes, de l’essence et aussi, ah, oui le virus (mais vous pouvez vous en protéger). Quelques bêbêtes viendront vous rendre visite. Vous pouvez tentez de les abattre, pas que les monstres, vos amis aussi (mention spéciale à la grenade).

Bon vous voyez le genre, moi j’ai bien aimé. Une partie complètement folle avec des mecs qui fouttent le bordel :mrgreen: .

 

Vivement Essen 2012

 

 

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *