Les jeux découverts au 15ème Festival du Jeu et du Jouet d’Ugine.

Je vous l’accorde, ça date un peu, mais bon, mieux vaut tard que jamais. Et puis juste avant Cannes, c’est pas mal d’évoquer des jeux qui seront sûrement présentés sur un stand ou au off.

Je vais donc vous présenter le peu de jeux que j’aie eu le temps d’essayer à Ugine.
Au programme :

  • Les Folies Bergères de Jim Dratwa
  • Culbut’oh de Agnès Largeaud
  • Chronodrome de Henri Jackubowicz
  • Caribbean Sea de Jérémie Caplanne et d’Alain Epron
  • Globall de Philippe Leurquin

Les Folies Bergères de Jim Dratwa

Commençons par le Charvin d’Or 2010, Les Folies Bergères de Jim Dratwa. (non édité à ma connaissance)

Les folies bergères
Les Folies Bergères

C’est un jeu d’ambiance convivial dans lequel vous incarnez un dresseur (et non pas un éleveur) de moutons acrobates. Le jeu se déroule donc en plusieurs tours de jeu où chaque dresseur va tenter des acrobaties avec de vrais moutons … en peluches.

Vous deviendrez le meilleur éleveur en faisant réaliser à vos moutons des épreuves parmi les 7 imposées telles que :

  • le trampoline
  • la tour
  • le bowling
  • la figure libre (votre esprit tordu pourra inventer une épreuve).

Pour cela, vous disposerez de vos moutons, d’un sac en tissu et de votre dextérité.

Etre un bon dresseur de mouton ne consiste pas seulement à parvenir à réaliser des tours, mais aussi à déterminer d’un simple coup d’œil si un mouton est bon ou mauvais dans une épreuve. Ainsi, vous pourrez aussi marquer des points à chaque épreuve en pariant sur la réussite de vos adversaires.

Croyez moi, une partie commence, se déroule et se termine forcément par une crise de rire. Vous passerez un excellent moment, que vous jouiez entre adultes ou avec des enfants.

Culbut’oh de Agnès Largeaud

Venons-en maintenant au Charvin d’Argent, Culbut’oh de Agnès Largeaud. (non édité à ma connaissance)

Culbut'oh
Culbut'oh

Il s’agit d’un jeu d’adresse très bien trouvé où vous devez poser des poids sur un plateau assemblé à une demi sphère. Mais attention pas n’importe où, pas n’importe comment.

Vous voici donc avec un panel de poids à placer, ceux-ci sont numérotés de 1 à 6.  Le plateau est lui aussi gradué de 1 à 6 en cercles concentriques.

A chaque tour, vous jetez un dé qui vous indiquera sur quelle couleur devra être posé votre poids. Vous choisissez le poids puis tentez de le positionner délicatement sur le plateau.

S’il reste sur le plateau sans rien faire tomber, vous marquez le produit du numéro du poids par le numéro du cercle dans lequel vous avez posé votre poids.

Je vous entends déjà dire : « hé hé ! facile ! ». Eh bien non pas du tout. C’est simple oui, mais facile, certainement pas.

De plus, à chaque tour, le premier sur la grille des scores reçoit une carte malus qui lui fait soit des points négatifs à la fin de la partie, soit un tour avec un gage (comme poser un poids avec le menton sur la table). Quant au dernier, il reçoit une carte bonus, qui, vous l’aurez deviné,  donne des points positifs ou une aide comme poser 2 poids en même temps (permettant d’équilibrer le plateau).

C’est un jeu prenant qui contentera lui aussi toute la famille.

Chronodrome de Henri Jackubowicz

(non édité à ma connaissance)

Histoire de temps
Histoire de temps

Vous connaissez le Trivial Pursuit ? Hé bien, c’est pareil, sauf que c’est pas pareil. Vous êtes bien avancé avec ça ! Hein !

Plus sérieusement, le jeu est une course de connaissances. Vous placez votre pion sur la piste des scores. Le but est d’être le premier à faire un tour de piste.

Une ardoise magique en main, un « conteur » vous pose une question à laquelle il faut répondre une date. Vous scorez 1 point si vous avez le bon millénaire, 2 points de plus si le siècle est lui aussi bon, et ainsi de suite jusqu’à l’année exacte qui vous rapporte 10 points (1+2+3+4).

Certaines cases sont des cases bonus où vous aurez l’occasion de doubler votre score du tour en répondant à une question bonus à choix multiples.

Le jeu est riche de plusieurs centaines de questions (l’auteur m’a dit le nombre exact, il me semble que ça se compte en milliers mais je ne sais plus vraiment) et se voit donc affublé d’une bonne longévité.

Caribbean Sea de Jérémie Caplanne et d’Alain Epron

(Bientôt édité chez Krok Nik Douille, disponibilité prévisionnelle : courant 2011.)

Caribbean Pirates
Caribbean Pirates

Vous voici aux commandes d’une escadre de bateaux pirates. Celui qui l’emportera est le pirate qui rapportera de ses expéditions, le plus gros trésor .

Récoltez les trésors sur votre armada, mais méfiez-vous : tant que vous n’aurez pas ramené votre butin à votre cachette secrète, vous pouvez vous faire aborder.

Vous pouvez vous placer dans les meilleurs bateaux afin d’améliorer votre armada. Mais attention à être trop gourmand, vous pourriez bien vous retrouver en prison.

Afin de rapporter le meilleur trésor, vous pourrez aussi recruter et renforcer vos bateaux.

Comment se déroule le jeu ?

Chacun des joueurs possède un set de dés. Vous pouvez choisir de les jeter pour réaliser une expédition, ou bien en garder pour l’abordage.

Vous placez vos dés et partagez les trésors pour lesquels vous avez fait avancer la quête.

Bien que n’étant pas un grand fan des jeux de dés, celui-ci est bien équilibré et les actions à faire avec les dés de petits scores peuvent être aussi intéressantes que celles réalisées avec des 6.

Un jeu intéressant avec un thème accrocheur.

Globall de Philippe Leurquin

(Jeu édité chez Callao)

GloBall
GloBall

A première vue, un jeu de foot. Mais derrière le jeu de foot, se cache un jeu de bluff.

En fait de jeu de foot, c’est un jeu de pari qui vous est proposé. Parmi les 16 équipes, 8 sont tirées au hasard (ou au choix) et constituent un tournoi. Les équipes sont au départ, plus ou moins fortes et vous allez parier sur le résultat du match.

Bien évidemment, chaque joueur possède des « atouts » lui permettant d’influencer le match et chacun peut jouer quelques cartes sur une équipe ou une autre afin d’augmenter ou de baisser leur score.

Vous marquerez des points pour chaque match bien évalué. Le vainqueur du tournoi donnera des points bonus aux joueurs qui l’auront parié au début du jeu.

Fan de foot, allez y, pas fan de foot, ne pas s’abstenir, Globall est un jeu qui peut tout à fait se jouer sans aucune connaissance footballistique.

Voilà pour le peu de jeux que j’ai pu essayer à Ugine. J’aurais aimé en tester plus, mais la présentation des Folies Bergères pour Jim m’a pris beaucoup de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *