Naissance et apogée des empires (Veni, Vedi, Vici)

La boite.

Après une petite parenthèse sur les jeux pour enfants, je vais revenir à du gros jeu, en vous présentant « Naissance et Apogée des Empires ».

Vous connaissez Civilisation, vous avez aimé ? Que la réponse soit oui ou non, si vous êtes fan de gros jeux, vous allez aimer !

Vous incarnez un empereur qui va développer son peuple au cours des siècles. Tout d’abord, vous allez étendre votre pouvoir sur le vieux continent avant de pouvoir partir à l’assaut de l’Amérique, de l’Inde ou encore du Moyen-Orient.

Le vainqueur est celui qui marquera le plus de points de victoire.

Le jeu se déroule en trois ères, chacune se compose de 2 phases, la phase aller (A) et la phase retour (B).

Programmation Aller-retour

Chaque phase se divise en plusieurs sous-phases :

–         Jouer/Retirer les 6 pions d’actions.

–         Attribuer les majorités de chaque région. Prendre les ressources et les points de victoire correspondants.

–         Prendre les ressources et les points de victoire des Terrains et des Progrès.

–         Payer le coût des terrains.

–         Payer le coût des Cités pour en marquer les points de victoire.

–         Récupérer dans sa réserve les cubes que l’on pourra utiliser au prochain tour.

–         Si l’on est en fin d’ère, on retire la moitié des cubes dans chaque région, en arrondissant au supérieur (exemple : si l’on a 3 cubes, on en perd 2). Bien entendu, on ne peut pas récupérer ces cubes pour la phase qui va commencer.

Au cours de chaque phase A, vous allez placer gratuitement 6 pions actions sur le plateau, dans 5 zones distinctes :

–         La Découverte (ou conquête)

–         La Cité

–         Les Progrès

–         Le Commerce

–         Les Terrains

Au cours de chaque phase B, vous allez retirer vos pions du plateau en exécutant ces actions. On n’est pas obligé de les faire mais on est obligé de récupérer un pion par tour. Il est possible que vous ayez à payer si votre pion n’est pas le premier de la ligne au moment où vous voulez le jouer. En effet, s’il y a deux pions avant le vôtre, vous devez payer deux de ce que vous voulez. Vous avez le choix entre de l’or, des disques ressources, de la nourriture ou des points de victoire.

La Découverte :

Après avoir placé votre pion action sur la ligne, prenez une des huit tuiles permettant de poser des cubes sur la carte. Le chiffre  au milieu de la tuile (de 1 à 4) correspond au nombre de régions sur lesquelles vous pouvez poser au moins un cube. Ensuite, sur le bas de la tuile, il y a un bandeau de couleur qui symbolise la guerre. Elle n’est possible que dans UNE seule région où l’on a au moins un pion. A gauche, le nombre de cubes que vous allez perdre (de 0 à 3) et à droite, le nombre de cubes que votre adversaire va perdre (de 1 à 4).

Les tuiles empires pour les conquêtes (coté première ère).

A la fin de la phase, on va regarder qui est majoritaire sur la région. Il va remporter le plus grand nombre de points de victoire inscrits et les ressources (cube, or, disque ressource ou nourriture) dessinées sur la région. Le second remporte uniquement les points de victoire.

En cas d’égalité, les joueurs se partagent les points de victoire (points de victoire du premier et du deuxième divisés par deux) et les éventuelles ressources, le tout arrondi à l’inférieur.

La Cité :

Tuiles cités.
Les tuiles cités.

Presque toutes les tuiles peuvent être gardées durant la partie. Elles rapportent des points de victoire en échange de nourriture, de disque ressources ou de rien à la fin de chaque phase si l’on peut payer ! Par contre, dans tous les cas, elles coûtent une certaine quantité d’or lors de l’achat. Certaines tuiles sont à effet unique, ce sont les « merveilles » (elles ont un fond noir).

Enfin lors de chaque fin d’ère, il faut défausser un cube de notre stock disponible par cité pour les conserver.

Les Progrès :

Les tuiles progrès sont gratuites pendant les deux premières ères et peuvent être payantes lors de la dernière. Elles amènent des avantages durant la phase de jeu (après avoir joué un pion, on peut faire une action d’une tuile), lors de la fin de la phase ou uniquement lors de l’achat. Ces tuiles coûtent une pièce d’or par tuile lors du changement d’ère, si l’on souhaite les conserver.

Le Commerce :

On peut échanger les disques ressources contre des pièces d’or. Attention, selon l’ère dans laquelle on se trouve, on ne peut pas procéder à tous les échanges (première ère : Blanc, deuxième ère : Ocre, troisième ère : Vert).

Les terrains :

Les villes.

Il en existe 5 types :

–         les îles : elles rapportent 1 nourriture et 1 cube par phase.

–         les plaines : elles rapportent 2 nourritures et 1 cube par phase.

–         les forêts : elles coûtent 2 nourritures par phase mais rapportent 2 cubes par phase.

–         les montagnes : elles coûtent 3 nourritures par phase, mais rapportent 3 cubes par phase.

–         les villes : elles rapportent 1 point de victoire plus 1 ressource selon la ville (disque ressource, or ou nourriture).

Ces terrains ne seront renouvelés que durant les 2 premières ères. Pour la troisième, il peut en rester si tous n’ont pas été pris.

La plateau.

Au final, vous prenez 5 joueurs qui aiment les gros jeux, 1h pour les explications lors de votre première partie (puis 25 à 30 lors de suivantes) et vous obtenez un jeu qui dure entre 3 et 4 heures (si les gens ne réfléchissent pas trop longtemps à leur tour de jeu :mrgreen: ).

Ne vous inquiétez pas, quand on est dedans on ne voit pas du tout le temps passer car on n a pas plus de 3 minutes entre nos tours de jeux.

Moi je n’y ai joué que 2 fois mais je l’ai déjà adopté !!!

Vous pouvez vous procurer ce jeu chez notre partenaire Ludocortex (en promotion à l’heure où j’écris ces lignes à 42.50€)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *