De retour de Cannes 2010.

Les animateurs du stand de l'As d'or (nous quoi).

Eh, voilà, Cannes 2010, c’est fini… C’est moche, mais on va pouvoir dormir la nuit maintenant et se reposer, en reprenant le boulot (note de la correctrice : « et retrouver ta douce moitié 😮 ? »)

Alors un petit compte-rendu s’impose afin de voir ce qu’il s’est passé. Je n’ai pas les chiffres de la fréquentation, mais l’an dernier, on avait battu des records parait-il avec plus de 130 000 personnes (2010 : 150 000).

Personnellement, je n’ai pas vu de grandes différences. Nous sur le stand de l’as d’or, on était moins speed mais on était presque le double aussi.

1- Le stand de l’as d’or.

Dédicace de Small World par P.Keyaerts.
Dédicace de Small World (prix spécial du jury) par P.Keyaerts

Si vous êtes passé, j’espère que vous avez pu jouer et apprécier. Comme souvent le week-end était blindé, avec réservation en place pour Smallworld, Tobago et Endeavor.

Quels sont les jeux qui ont le plus plu ? Que pensez-vous de l’as d’or ? Voilà quelques questions qui méritent une petite réponse (bien sûr celle-ci n’engage que moi et les impressions que j’ai pu retenir des joueurs que j’ai croisés).

Les novices ont bien aimé Identik, Cache-moutons, A dos de chameau, mais aussi Linq.

Beaucoup de plaintes de joueurs concernant la remise du prix à Identik, je ne compte plus les fois où j’ai entendu : « Ah, ouais Pictionnary… »

Je partage un peu ce sentiment. Il serait effectivement facile de trouver ce jeu dans un supermarché, dommage que le jury ne crée pas la rupture avec ce qui se fait traditionnellement. Pour moi, on est loin de Dixit, As d’or 2009, il me semble. Par contre, gros succès pour Cache-mouton chez les enfants et que dire de Small world !!!

Les boites de Le Havre bientôt en téléchargement.

Le jeu le moins joué a été sans aucun doute Le Havre, quelques parties seulement sur les cinq jours. Par contre, les personnes qui s’y sont intéressées ont beaucoup aimé ! Finalement, je ne m’ étais pas rendu compte comme les règles peuvent être simples à expliquer et comment quelques boites en carton facilitent la partie et le rangement. (On n’a d’ailleurs pas résisté à en faire une à l’OFF).

La table de Battlestar Galatica n’était pas loin derrière mais quelques parties à cinq, six joueurs, lui ont fait honneur.

Une petite surprise : Tobago. Le jeu est simple et accessible, un des gros cartons du salon. Même si le système d’indices a créé quelques petits nœuds au cerveau de certains joueurs et joueuses…

Je parlerai aussi de Shadow hunter, une révélation aussi très appréciée. Le défouloir de ce stand, ça cogne à tout va et sans savoir sur qui :mrgreen: .

Merci à tous ceux qui sont venus pour jouer ou pour nous faire un petit coucou !

2- Le salon.

Asteroyds, le prochain Ystari.
Asteroyds, le prochain Ystari.

Je n’ai pas eu beaucoup de temps à accorder aux nouveaux jeux. Je n’ai pu tester que Asteroyds d’YStari. On était deux et j’ai gagné de peu à cause d’un crash de mon adversaire. Avec de la pratique, ça peut être drôle, je pense. Il faut aimer la programmation forcée. Je ne sais pas si le minuteur sera fourni mais ce serait une bonne idée (réponse de Karis  : oui).

J’ai pu voir une démo de Grimpe, édité par le scorpion masqué. Voilà un jeu pour épater vos amis, rapide, simple, certainement addictif (une vidéo à venir).

J’ai (enfin) réussi à jouer au Carrom et je trouve cela vraiment plaisant. C’est plus facile à gérer (au niveau matériel) qu’un billard, le prix est aussi plus abordable. D’après la personne qui s’occupait du stand, entre 90 et 250€…

Question de merde pour le voyage !

Ce que j’ai raté, Mystery express, Offrandes et Un monde sans fin, qui semble très bon.

Lors d’un de mes pèlerinages à la boutique Ludocortex, j’avais pu croiser l’auteur ( ?) de Questions de merde et j’avoue ne pas avoir vraiment vu l’intérêt de ce truc (désolé, je ne peux pas me résoudre à parler de jeu).

Eh, bien finalement chapeau bas. Après avoir écumé l’intégralité des cartes de Black stories à l’aller, dont je ne suis personnellement pas fan, nous avons été heureux d’avoir Question de merde. Fou rire garanti si vous avez des bons vieux geeks des familles avec vous. En tout cas, c’est hyper pratique en voiture 😉 .

3-      Le OFF

Qu’avons-nous fait au OFF ? Et bien, on a beaucoup joué en tout cas, pas forcément à des protos mais quand même !

Premier test, Terre des dieux, nouvelle version de Cédric Lapouge. Bon ceux qui suivent le blog savent que ce n’est pas une nouveauté. Néanmoins, Triste Sir Léodagan a su apporter quelques petites modifications afin de l’alléger. Force est de constater que c’est encore meilleur, même si personnellement la durée ne me choquait pas. Mais là, on est passé sous la barre des deux heures (quand on sait jouer et qu’on n’a pas un malade à la table…spécial dédicace à Dark-Wan). Du vraiment très bon hyper immersif. Messieurs les éditeurs si vous pouviez vous dépêcher…

Ashketh, la cité des voleurs, un proto du OFF.

Second test, Ashketh, la cité de voleurs, un jeu de dés, de placements et de majorités. Il faut réaliser des combinaisons (genre double cinq) ou des valeurs (cinq, six…) pour avoir accès à des zones et y envoyer ses sbires. Les zones rapportent : de l’or, des pouvoirs (soustraire ses dés au lieu de les additionner par exemple). Si vous contrôlez une majorité de zones dans un quartier, vous obtenez un pouvoir supplémentaire (un dé). Enfin, si vous arrivez à placer trois sbires identiques sur le plateau, vous pouvez obtenir le titre de maître de guildes, qui rapporte des points lors de chaque tour. Le jeu se jouant en un certain nombre de points (suivant le nombre de joueurs). Quelques petites cartes chefs et un système d’attaque défense permettent d’agrémenter le jeu. C’est jouable de 2 à 4. Le proto est juste magnifique (l’auteur est graphiste)…

Résultat 45 min à 4, avec victoire de l’auteur à l’arraché, mais on a commis quelques erreurs.

Le matériel.

Troisième test : un petit jeu pour enfants, froggyrally, c’est un jeu de puces. Bon, moi je ne savais pas ce que c’était avant de tester. En gros, le principe est simple : vous êtes une grenouille et vous devez manger toutes les mouches (de votre couleur) sur le parcours. Pour vous déplacer, vous devez sauter de nénuphar en nénuphar. La grenouille, c’est un jeton en plastique (10 à la belote) et les pattes, une petite barre en plastique (50 points la belote). Vous caressez délicatement le jeton en plastique sur l’arrière et pouf ça saute. Il y a des nénuphars spéciaux, rejouer, passage secret, jouer avec la main non directrice, jouer les yeux fermés…

Drôle, simple, idéal pour les enfants à mon avis.

Grimm l'histoire d'un conte.

Quatrième test : Grimm, qui cherche à écrire son prochain compte. Vous incarnez donc un des personnages, avec différents objets à votre disposition. Grimm vous lit une idée qu’il a eu en dormant et vous devez l’aider à choisir le personnage central le plus adapté (en clair vous :mrgreen: ). C’est de l’impro presque totale car il y a, avec le texte, une image afin de vous guider. Nous allons donc faire trois manches avec chacun un objet différent et Grimm donnera des points pour chaque tentative. Ensuite, les deux personnages ayant le plus de points s’affrontent en finale sur le dernier objet.

C’est sympa, il faut aimer l’impro, notre partie à 5 a duré 40 minutes. Bien sûr, la notation de Grimm est complètement subjective, mais c’est pas grave.

Quatre gros regrets, je n’ai pas pu tester :

  • L’extension Race for the galaxy
  • Fief le retour
  • 7 wonders
  • Le proto de Bruno avec une momie dedans.

4-      Le Cosplay

Temari, Cosplay tiré de Naruto.

Si vous ne le savez pas, je suis un grand fan de Cosplay, il n’est d’ailleurs pas exclu que j’y participe bientôt (note de la correctrice : QUOI ? 😉 ). Il faut d’abord, je pense, remercier toutes les personnes qui se sont déguisées pour le festival !!!

On pouvait croiser tous ces gens-là dans le salon ou sur la scène le samedi vers 14h (après 20 minutes de karaoké manga).

5-      conclusion

Une très bonne année, le retour fut difficile avec la neige et les gentils gendarmes (ce n’est pas de l’humour, ils étaient vraiment très gentils). Pas de petit déjeuner sur la terrasse, vues les conditions météo. Malheureusement, nous n’avons pas pu diffuser la vidéo de présentation des jeux dans de bonnes conditions, pourtant le public était là. A l’année prochaine…

Presque tous les cosplayers, encore merci !

Si vous souhaitez acheter l’un des gagnants, ou des nominés, pensez au T-shirt jaune de Ludocortex :mrgreen: .

6 réflexions sur “ De retour de Cannes 2010. ”

  1. Beau reportage Matinciel, qui rend bien compte de tout ce que l’on a vu.
    En tout cas, le festival de cannes c est toujours aussi bien, vivement l’année prochaine.

    J espère que Ashketh aura trouvé un editeur d’ici l’an prochain, j ai vraiment bien aimé.

  2. Merci pour les commentaires et le coup de projecteur sur Froggy Rally.
    Heureux que le jeu vous ait plu, espérons qu’il en sera de même avec les éditeurs ^^

  3. Je pense franchement qu’il est vraiment bien (pour les enfants, mais pas que). Le matériel a l’air plutôt simple et installable partout…

    J’ai une petite vidéo à venir normalement… (histoire de montrer comment on est trop fort :mrgreen: )

  4. Sympa ce petit article, j’espère que ça se passera mieux en 2011 après 2 années malade …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *