Minas Tirith, le siège (Stronghold, les vidéos…)

La grosse boite.

« Le Seigneur des Nazgûl pénétra à cheval dans la ville. Grande forme noire détachée sur les feux qui brûlaient derrière elle, sa stature devenait une immense menace de désespoir. Le Seigneur des Nazgûl passa ainsi sous la voûte que nul ennemi n’avait jamais franchie, et tous fuirent devant sa face. » Le Seigneur des anneaux, J.R.R. Tolkien.

Non, vous n’incarnerez ni un Nazgûl, ni Gandalf. Par contre, vous rentrerez peut-être dans l’histoire, voilà ce que propose Stronghold. Un (ou deux) attaquant affronte un (ou deux) défenseur. Du fait, de la non symétrie du jeu, les règles sont un peu longues (mais bon, c’est un gros jeu aussi).

Mise à jour 13/04/2010 : la dernière vidéo est en ligne – le défenseur !

  

Le jeu se divise en deux grandes parties, les phases de l’attaquant et celles du défenseur, qui se concluent par un assaut commun. J’ai donc réalisé, pour plus de clarté, quatre vidéos :

  1. Fonctionnement du jeu et généralités.
  2. L’attaquant.
  3. Le défenseur.
  4. L’assaut.

J’ai essayé de développer toutes les actions possibles de chaque camp. Pour l’attaquant, ce n’est pas vraiment possible puisque son plan de bataille change. Vous verrez donc les actions recommandées pour une première partie.

Partie 1 : Fonctionnement et généralités

Partie 2 : L’attaquant

Parties 3 : Le défenseur

Dernière partie : L’assaut

N’oubliez pas que vous pouvez acheter ce jeu chez notre partenaire Ludocortex en promotion à l’heure où j’écris ces lignes (37.50€).

——

Si vous êtes intéressé par ce jeu, je vous conseille la lecture de la traduction de la FAQ offiicielle.

10 réflexions sur “ Minas Tirith, le siège (Stronghold, les vidéos…) ”

  1. merci pour ces vidéos très bien faites, ca donne vraiment une bonne idée du jeu !
    effectivement, comme j’avais cru le comprendre, c’est très complet, ca donne envie, mais ca reste difficile pour jouer avec des partenaires irréguliè.

  2. Au cours de différentes parties nous avons constaté qu’à partir du tour 6 ou 7, un défenseur pouvait forcer la victoire en laissant délibérément rentrer l’assaillant dans la forteresse. Est-ce normal ou un bug non décelé lors des parties tests?
    Quelq’un a-t-il constater cette  »faille »? Merci d’avance

  3. Bonjour,

    ce n’est pas un bug et c’est même indiqué clairement dans la FAQ. Le défenseur peut laisser rentrer l’attaquant. L’auteur l’explique par le fait que les femmes et les enfants sont partis à l’abri. Le siège a tenu le temps necessaire, le défenseur se savaient vaincus (sur le plan militaire) dès le début du combat, rien ne sert de continuer 😉 .

  4. Merci bcp 🙂 La réponse présente dans la FAQ émane-t-elle de l’auteur lui-même? (je le demande car elle figure dans la partie  »non officielle ».
    Sinon où peut-on trouver l’explication de l’auteur? ça doit être intèresant de voir l’explication complète.

    Merci d’avance.

    En tout cas les vidéos sont vraiment bien réalisées, félicitation 🙂

    Wolverine

  5. Oui, toutes les réponses ont été validées par l’auteur. J’ai laissé volontairement certains questions en double dans la partie « triée » qui me semble plus simple pour la recherche.

    Je ne me rappelle plus trop ou j’ai vu la réponse, mais il me semble que c’est dans les carnets de l’auteur sur BGG news (il y a une traduction en français faite par sand1sk de mémoire ???)

  6. Merci pour les vidéos, vraiment pratique pour débuter. Pourquoi pas une nvelle sur stronghold undead???
    En tout cas merci encore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *