Si on parlait de jeu de rôle

Un set de dés.

Permettez moi de commencer cet article en vous souhaitant à toutes et à tous une bonne année 2009, qu’elle vous soit en tous cas très ludique.

Bien, revenons  à nos dragons, car comme l’indique le titre de l’article, c’est de jeu de rôle (jdr) dont je souhaite vous parler. Diriger, un peu, les projecteurs sur une activité ludique qui le mérite.

Le jeu de rôle est aujourd’hui une vaste appellation car ce terme définit aussi bien des jeux de cartes à collectionner (Magic, the gathering), que des jeux vidéos (Baldur’s gates et compagnie..), que des jeux de plateaux (Runebond, Talisman, Heros quest,…), ou encore des jeux de figurines (Warhammer battle) en passant par le Grandeur Nature et autre Murder party. Mon jeu de rôle à moi, c’est le jeu sur table. Et comment ça marche me direz-vous ?

Tout d’abord, vous prenez une bande de geek… de joueurs, pardon, en moyenne quatre ou cinq, et un meneur de jeu (MJ ou MD). Parfois, le meneur de jeu est appelé maître du jeu (titre très surfait). Certains univers de jeu emploieront des termes spécifiques pour désigner le meneur comme par exemple,le maître du donjon, le conteur, le gardien du mythe, le comploteur, etc. Tous ces titres peuvent aussi être utilisés au féminin. Faire attention à l’appellation « maîtresse de jeu » qui peut conduire à la confusion des genres (quoique l’article parle de jeu de rôle).

Ensuite, on met ce petit groupe dans un lieu avec une table, des chaises, quelques boissons pour se désaltérer et autres victuailles pour se rassasier. Le MJ propose alors l’univers et son scénario; les joueurs interprèteront les héros de l’histoire. Vous l’aurez compris le jeu de rôle est une activité interactive. L’échange entre le MJ et les joueurs est l’essence même du jeu. Le MJ décrit une scène et les joueurs l’imaginent. Ensuite, chaque joueur doit indiquer la réaction de son personnage au MJ qui à son tour en applique les effets. Bien sûr, afin que ça ne devienne pas du grand n’importe quoi (encore que parfois : « Bon c’est sérieux, là on joue? », Farador, Tom et ses chums) , il y a des règles qui, selon les situations, valident ce qui est possible de faire pour un personnage joueur (PJ). Chaque univers donne un cadre général  et son lot de règles. La plupart des actions d’un PJ sont sanctionnés par un jet de dés. Au-delà du terme action, n’oublions pas le mot « rôle », car les joueurs interprètent un personnage et le MJ, tous ceux que les joueurs rencontrent. Bien sûr, pas la peine de s’inscrire au cours Florent ou au conservatoire d’art dramatique pour faire une partie. L’envie d’être quelqu’un d’autre l’espace d’une soirée ou d’une après-midi suffit.

Voilà, j’ai tenu ma promesse, je vous ai parlé de jeu de rôle, dans ses grandes lignes en tous cas. Le plus important, bien sûr, reste le plaisir de jouer avec une bande de copines (:mrgreen:) et de copains. La prochaine fois, je vous parlerai d’un univers en particulier. D’ici là,  j’espère vous voir à l’une de nos tables de jeu.

5 réflexions sur “ Si on parlait de jeu de rôle ”

  1. belle introduction aux jeux de rôles qui peut donner des idées à certains pour occuper leur semaine avec quelques soirées très animées.

    ps : A l’attention de la cellule de recrutement de Terre II : Non je ne vais pas vous rejoindre pour autant !! lol

  2. Eheh ! Il faudrait quelques photos et tu changerais d’avis :mrgreen: … (j’en cherche d’ailleurs avis aux bonnes âmes).

    Pour la cellule de recrutement je vous conseille le soudoiement avec un saladier de mousse au chocolat.

  3. je vais répondre à la question et en profiter pour faire un petit glossaire :
    MJ : Maître du Jeu
    MD : Maître du Donjon = MJ (surtout pour les jeux MedFan)
    PJ : Personnage Joueur, attention PD n’existe pas dans ce contexte (entendre ici personnage qui est joué par un joueur)
    PNJ : Personnage Non Joueur (entendre par la monstre ou personnage joué par le MJ)
    MedFan : Médiéval Fantastique
    CA : classe d’armure
    PX = XP = PeX : Points d’expérience
    Fumble : échec critique
    RP : Roleplay (soit un peu RP => sois un peu dans ton rôle, ex : si tu es un paladin ne te dit pas athée)
    BBA : Bonus de base à l’attaque (surtout dans D&D)
    D&D : Donjons et Dragons, un des plus vieux JDR
    HP = PV : Hit Points, Points de vie

    je pense que j’en oublie mais c’est déja un bon début

  4. Tiens marrant j’ai joué bien longtemps à ADD (le même que D&D mais la version d’après) et je n’ai jamais entendu parle de BBA.

    Pour D&D d’après le wiki, c’est même le premier jeu de rôle publié et commercialisé.

    Sinon très joli glossaire (à étoffer et transformer en article 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *